SIIS

A/V installation, Société des Arts Technologiques,2008

Nelly-Eve Rajotte inscrit le visiteur dans un univers d’impressions visuelles et sonores, en perpétuelles métamorphoses. En ralentissant le mouvement des images, en superposant plusieurs couches d’images animées de glissements subtils, l’artiste suggère un état d’apesanteur ou une sensation de vertige. Les deux œuvres exposées ici en font la preuve. La vidéo Ylö (2008) tente de suspendre le temps pour évoquer une sensation d’élévation. La vidéaste signe une fois de plus la conception d’une bande sonore hautement dramatique contribuant à suggérer une sensation perceptible, mais indescriptible, de flottement ou d’entre-deux, déclenchée par le montage image. Avec SI IS (2008), installation composée de deux écrans de projection et d’une bande sonore diffusée en quadraphonie, Nelly-Eve Rajotte poursuit son exploration de ce qui m’apparaît des espaces sans nom. La vidéo lui permettant de cerner des espaces sensibles et intimes, l’artiste s’est tournée vers une station de service désertée, non-lieu doté toutefois de qualités oniriques indéniables. Ses images projetées sur deux écrans révèlent au visiteur deux espaces se réfléchissant l’un dans l’autre. Réflexions, ombres, transparences, superpositions de couches d’images contribuent à alimenter notre perception d’un lieu ambigu et en mouvance. À la recherche de correspondances entre l’image numérique et le son, l’artiste s’intéresse aux mouvements de la lumière sur des éléments architecturaux, sur des lieux anonymes qu’elle s’approprie et transforme en compositions abstraites.

*auteur Nicole Gingras 2008

ENGLISH/

Video and audio installation, Société des Arts Technologiques,2008

Nelly-Eve Rajotte leads the viewer into a world of constantly-changing visual and sound impressions. By superimposing several layers of images and slowing down their movements as they subtly slide over each other she suggests a state of weightlessness or a feeling of vertigo. With SI IS (2008), an installation made up of two projection screens and a quadraphonic soundtrack, Nelly-Eve Rajotte continues to explore what appear to be nameless spaces. Video enables her to film sentient and intimate spaces, and here she has turned to a deserted gas station, a non-space nevertheless endowed with undeniable dream-like qualities. The images projected onto the two screens reveal to the visitor two spaces which reverberate within each other. Reflections, shadows, transparencies and superimposed images contribute to our perception of an ambiguous, altering space. In search of connections between digital images and sound, she is attracted to the movement of light on the features of buildings and anonymous spaces, which she appropriates and transforms into abstract compositions.

*author credit Nicole Gingras 2008

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s